Histoire de l'entreprise

Hexagon PPM

La division PPM d'Hexagon fait partie intégrante d'Hexagon, un leader mondial en matière de capteurs, logiciels et solutions autonomes. Nous nous servons des données pour améliorer l'efficacité, la productivité et la qualité des applications de mobilité, de sécurité, d'infrastructure, de fabrication ainsi que des applications industrielles.

Nos technologies façonnent les écosystèmes urbains et de production en améliorant leur connectivité et leur autonomie ; pour un avenir évolutif et durable.

La division PPM d'Hexagon permet à ses clients de transformer des données non structurées en un concentré d'informations numériques permettant de visualiser, développer et gérer des structures et des installations plus ou moins complexes, en garantissant la sécurité et l'efficacité des opérations durant tout le cycle de vie.

Inauguré en octobre 2014, le siège international de la société, situé à Madison (Alabama, États-Unis), est un immeuble de cinq étages d'environ 23 000 m² pouvant accueillir 1 100 collaborateurs. Le bâtiment intègre aussi un data center dernier cri, une salle de conférence, une zone de restauration spacieuse et des terrasses avec vue sur le lac.
L'histoire d'Hexagon PPM (anciennement Intergraph Process, Power & Marine, et avant cela M&S Computing) est unique et remonte à près de cinq décennies.

1969 -- Un groupe d'ingénieurs de la Division des systèmes généraux d'IBM, située à Huntsville en Alabama, qui a développé un logiciel de guidage pour la fusée Saturn, crée M&S Computing. Ce groupe était constitué de Jim Meadlock, sa femme Nancy Meadlock, Terry Schansman (le S de M&S), Keith Schonrock et Robert Thurber. James Taylor, sixième employé de M&S, a ensuite rapidement rejoint le groupe.

1969 -- L'entreprise développe la première solution CAO interactive, Interactive Graphics Design Software (IGDS), qui devient rapidement une référence dans le secteur.

1980 -- M&S Computing change de nom et devient Intergraph (Interactive graphics), avant son entrée en bourse en 1981.

1981 -- Suite à son entrée en bourse, la valeur de l'action d'Intergraph est multipliée par deux. Le chiffre d'affaires augmente de 700 %, le nombre d'employés de 500 % et la surface des installations de 500 %. À la fin de la décennie, Intergraph devient le plus grand fournisseur de systèmes graphiques informatiques au monde.

1981 -- Intergraph collabore avec Zydex Engineering, Inc., et développe un nouveau système de conception d'usines. Ce projet commun aboutit à l'élaboration du système de conception d'usines (PDS, Plant Design System) d'Intergraph, qui existe encore aujourd'hui.

1985 -- Jim Meadlock est lauréat du Congressional High Technology Award.

1985 -- L'entreprise devient le deuxième fournisseur CAO le plus important au monde derrière IBM.

1986 -- Intergraph, avec ses 5 100 collaborateurs, est l'un des plus importants employeurs du Nord de l'Alabama.

1990 -- Intergraph atteint son objectif de 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires et entre de ce fait dans le classement Fortune 500.

1992 -- L'entreprise totalise un chiffre d'affaires de 1,18 milliard de dollars et figure à la 315e place du classement Fortune 500.

1997 -- Intergraph lance une poursuite en justice contre Intel et d'autres fabricants de matériels informatiques pour violation des droits de propriété intellectuelle. Intergraph négocie d'importantes transactions avec Intel, Hewlitt-Packard, Texas Instruments et Gateway, augmentant ainsi les gains de l'entreprise de plus de 394 millions de dollars.

1998 -- Lancement du premier système de gestion de données et de ressources destiné à l'industrie.

1999 -- Lancement de SmartPlant® P&ID, résultat d'une collaboration avec les plus importants clients de l'industrie.

2000 -- Intergraph abandonne la conception de matériel et l'activité matérielle, et restructure ses opérations internationales autour des secteurs verticaux.

2003 -- La société lance sur le marché le logiciel de modélisation d'usine de pointe centré sur les données, SmartPlant® 3D.

2006 -- L'ARC Advisory Group nomme Intergraph PP&M « fournisseur de solutions d'ingénierie numéro 1 mondial », une distinction que l'entreprise conservera pendant 12 années consécutives.

2006 -- Un groupe d'investisseurs piloté par Hellman & Friedman LLC, Texas Pacific Group et JMI Equity, acquiert la société et la privatise.

2010 -- Hexagon AB acquiert Intergraph, marquant ainsi son grand retour en bourse. Ola Rollén est nommé PDG.

2012 -- PP&M annonce la création de Greater China, sa quatrième région industrielle internationale. Englobant la Chine, Hong Kong, Macao et Taiwan, Greater China a été créée pour son potentiel en matière de taille, de résultats et d'activité stratégique.

2012 -- Les travaux de construction du nouveau siège d'Intergraph à Madison, en Alabama, sont officiellement inaugurés.

2015 -- PP&M acquiert EcoSys Management LLC, une entreprise qui lui permet d'élargir sa position de leader en tant que fournisseur de solutions Project Enterprise en ajoutant des contrôles de coût de projet au portefeuille existant de la société.

2017 -- Mattias Stenberg, directeur de la stratégie d'Hexagon depuis 2013, devient Président de la division.

2017 -- Le nom de la société devient officiellement Hexagon PPM. S'appuyant sur cette nouvelle marque et une vision claire, la société peut construire des installations industrielles numériques intelligentes et étendre son expertise à de nouveaux marchés comme l'architecture, l'ingénierie et la construction (AEC).

2018 -- En acquérant Bricsys, Hexagon devient la plus importante entreprise AEC/BIM et CAO du monde.